Aux origines du thé

En ce début d’année, le blog Destination vous emmène à la découverte des grandes origines du thé et partage avec vous sa science «infuse». Découvert en Chine puis exporté à travers le monde, l’histoire du thé est aussi riche que ses parfums.

La Chine, le terroir originel

La légende raconte que l’empereur de Chine, Shennong lui-même, buvait une tasse d’eau chaude quand il vit quelques feuilles d’un théier tomber à l’intérieur. Elles libérèrent alors leur arôme et l’eau prit une teinte dorée. Intrigué, l’empereur goûta le breuvage et fut immédiatement séduit par son goût et ses propriétés. Une légende mais qui prouve bien que la Chine a élevé la culture de théier au rang d’art depuis des millénaires, ce qui explique aujourd’hui la richesse de son terroir et que les chinois en sont les premiers consommateurs au monde.

Gunpowder

Originaire de la province de Zhejiang, le thé Gunpowder (poudre à canon) tire son nom de ses feuilles roulées en billes. C’est un thé vert nature, frais et doux qui sert de base au thé à la menthe marocain ou algérien.

Sencha (Chine) : thé vert nature végétal et acidulé

À ne pas confondre avec son cousin, le Grand Sencha Japonais, le Sencha Chinois est un thé vert dont l’oxydation est stoppée à haute température pour fixer ses arômes. Il est apprécié pour son parfum végétal et son goût acidulé.

Le Japon, L’autre empire du thé

Dans sa cérémonie du thé, le Japon nous livre sa quête de l’esthétisme. Les variétés de thé sont nombreuses, notamment pour les thés verts, renommés pour leurs arômes délicats.

Grand Sencha (Japon) :

En japonais, Sencha signifie «thé infusé», c’est le thé vert le plus courant au Japon. À la différence du Sencha chinois, les feuilles de thé sont soumises à un bain de vapeur de 15 à 45 secondes afin de stopper toute éventuelle oxydation puis sont séchées. Ce procédé a pour effet de lui conférer un parfum plus végétal que les thés chinois, avec un goût évoquant l’herbe fraîche ou l’algue.

Matcha (Japon) : poudre de thé vert végétal et tonique

Littéralement «thé moulu», le Matcha est une poudre de thé vert moulu très finement utilisée pour la cérémonie du thé japonaise. Popularisée en pâtisserie, cette poudre précieuse est également utilisée comme colorant ou arôme naturel pour la préparation des Mochis ou des crèmes glacées au thé vert. On apprécie sa légère amertume qui se marie à la perfection avec le sucré. La Matcha se prépare avec de l’eau frémissante, en le fouettant jusqu’à l’obtention d’une écume légère sur un liquide de consistance uniforme.

L’Inde, berceau du thé noir

Darjeeling :

Comment évoquer les grandes origines du thé sans faire un détour par l’est de l’Inde et sa province du Darjeeling, dans le Bengale Occidental ? Si le nom Darjeeling est, en soi, une invitation au voyage, c’est son thé qui, cultivé aux alentours de la ville portant le même nom, a fini de parfaire sa réputation. Initié par l’empire britannique pour concurrencer le thé chinois, le thé noir du Darjeeling est unique au monde, notamment grâce à l’utilisation de théiers Sinensis. On lui apprécie des arômes ronds et délicats proches du muscat.

Les infusions

Au royaume des plantes, les infusions sont reines autour du globe. En effet, d’autres plantes possèdent aussi de nombreuses vertus pour le corps en plus de saveurs  exceptionnelles pour l’esprit.

Rooibos :

D’origine Sud-Africaine, le Rooibos est un buisson qui pousse au nord de la région du Cap. Il est aujourd’hui réputé en infusion pour le parfum délicat de ses feuilles finement coupées en morceaux puis légèrement fermentées, ce qui leur donne cette couleur rougeâtre. Sans théine ni caféine, mais comme le thé vert, le Rooibos est un merveilleux antioxydant, avec des effets bénéfiques contre les maladies cardiovasculaires.

Yerba Maté :

De l’autre côté de l’Atlantique, en Amérique du Sud et plus particulièrement au Paraguay ou en Argentine, est cultivé le Yerba Maté. Produit à partir de l’ilex paraguarienis, les feuilles sont torréfiées, finement coupées puis infusées dans l’eau chaude pour produire le maté. Mondialement connu pour ses vertus tonifiantes, diurétiques et de stimulant digestif, les feuilles de Yerba Maté contiennent de la caféine. Elles sont consommées tout au long de la journée par les sud-américains, qui apprécient ses arômes fumés et sa douce amertume très vivifiante.

Avec ce court voyage aux pays des thés et des infusions, nous avons souhaité partager avec vous un monde de saveurs qui nous passionne. C’est cette quête qui nous anime quand nous sélectionnons d’une part les thés et de l’autre, les plantes pour nos infusions. Quelles que soient leurs origines, la qualité des thés et des feuilles fait toujours la différence en termes de parfums et d’arômes. Récoltés à la main, tous nos thés sont issus de la fine cueillette, dans le respect des traditions propres à chaque terroir. Seul le bourgeon et les 2 premières feuilles du théier sont récoltés, garantissant une tasse riche et délicate.