Arabica / Robusta : Quelles Sont Les Différences ?

L’arabica et le robusta sont deux espèces botaniques différentes, issues toutes deux du caféier, arbre du genre Coffea, de la famille des rubiacées. Mais savez-vous les différencier ?

L’arabica : une tasse douce et aromatique

L’arabica, comme son nom l’indique, provient de la péninsule arabique et plus précisément, du Yémen. C’est l’espèce la plus répandue au monde et compte environ 200 variétés, telles que le Bourbon du Brésil, le Caturra d’Amérique Latine ou encore le Moka d’Éthiopie. Sa production représente 70% de la production mondiale.

Plus fin et aromatique que le robusta, il se distingue par ses parfums doux, ronds, acidulés et par sa faible teneur en caféine (0,9 à 1,3%)

L’arbuste se cultive en altitude à partir de 1500m et a besoin d’ombre, de beaucoup d’humidité et d’une température entre 15 et 25°C. La richesse du sol en minéraux et en acides participera au développement de ses arômes précieux.

L’arabica et le robusta se distinguent à l’œil nu. Le grain d’arabica est allongé et fin, et la fente est en « s », tandis que le grain du robusta est plus petit, rond et séparé par une fente droite.

Chez Destination, nos maîtres torréfacteurs utilisent tout leur savoir-faire pour sublimer et exalter les arômes du grain, par une torréfaction artisanale moyennement poussée dite « robe de moine ».

Le robusta : toute la puissance du cafe dans la tasse

Le canéphore, plus couramment appelé robusta, porte bien son nom. L’arbre est plus résistant que l’arabica et résiste davantage aux maladies, insectes et conditions climatiques rudes. Il se cultive en plaine à partir de 300 mètres et supporte mieux la chaleur et le soleil que l’arabica. Sa culture est donc plus facile, mais ne représente que 30% de la production mondiale.

Il se caractérise par son astringence et son amertume qui en font un café corsé et plus concentré en caféine (1,7 à 4%), parfait pour un réveil tonique ou préparé à l’italienne. Il est toutefois beaucoup moins raffiné que l’arabica.

C’est pourquoi la proportion de robusta que nous utilisons dans notre assemblage Tradition est faible mais permet de révéler et d’embellir les arômes des arabicas.

L’arabica et le robusta sont deux espèces distinctes, aux saveurs bien différentes. La richesse du café fait qu’il y en a pour tous les goûts ! En France par exemple, nous préférons l’arabica moyennement torréfié, alors qu’en Italie il se boit davantage de robusta aux torréfactions plus poussées. Chaque pays a ses préférences. Et vous, quelles sont les vôtres ?